Barreau de Guinée

Mémorial de Caen, France : Le concours International de plaidoiries pour les Droits de l'Homme, dimanche 1er février 2009. Maître KONE Aimé Christophe Labilé, Président de l’Association des Jeunes Avocats de Guinée (A.J.A.G) représente la République de Guinée      KONE1.pdf

_________________________________________________________

 

Accord de partenariat : entre ASFGuinée et le ministre de la justice

                   Accord de Partenariat signé           

 

 

 

 

_____________________________________________________________

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE ASF GUINEE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AVOCATS SANS FRONTIÈRES GUINÉE

MARDI, 28 SEPTEMBRE 2010

Après leur jugement, tous les citoyens interpellés et traduits en justice suite aux violences électorales des 11 et 12 septembre 2010 à Conakry sont libres depuis le vendredi, 24 septembre 2010

L’Organisation Non Gouvernementale « Avocats Sans Frontières Guinée » (ASF Guinée) informe l’opinion nationale et internationale que dans le cadre de ses activités de défense et de promotion des droits de l’Homme notamment l’assistance judiciaire aux personnes démunies ou qui n’ont pas la possibilité de se constituer un Avocat,  elle a constitué ses avocats membres, avec l’appui du Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Guinée, pour la défense gratuite des militants de partis politiques interpellés et traduits devant les juridictions de Conakry suite aux violences électorales des 11 et 12 septembre 2010.

Les prévenus étaient repartis en trois groupes suivant la compétence territoriale et matérielle du Tribunal chargé de les juger à savoir :

-          Trente (30) prévenus mineurs (âgés de 13 à 18 ans) qui ont été traduits devant le Tribunal pour enfants de Conakry I (Kaloum) et placés sous mandat de dépôt le 20 septembre 2010 pour voies de fait et violences;

 -          Trente et quatre (34) prévenus majeurs qui ont été traduits devant le Tribunal correctionnel de Conakry II (Dixinn) et placés sous mandat de dépôt le 20 septembre 2010 pour voies de fait, violences et dommages à la propriété privée;

 -          Vingt et huit (28) autres prévenus majeurs qui ont été traduits devant le Tribunal correctionnel de Conakry III (Mafanco) et placés sous mandat de dépôt le 17 septembre 2010, également pour voies de fait, violences et dommages à la propriété privée.

Ces actes d’inculpation ont été notifiés conformément aux dispositions du Code de procédure pénale et du Code de l’enfant en vigueur en République de Guinée.

Le procès, dans ces affaires, a commencé le jeudi, 23 septembre 2010.

C’est le Tribunal correctionnel de Dixinn qui a été le premier à rendre sa décision le même jour en condamnant 23 prévus à une amende de 50 000 francs guinéens et les 11 autres ont  bénéficié d’une relaxe pure et simple pour délits non constitués.

  A son tour, le Tribunal correctionnel de Conakry III qui a continué les débats jusqu’au vendredi, 24 septembre 2010, a rendu un jugement de relaxe pure et simple de tous les 28 prévenus pour délits non constitués.

Quant au Tribunal pour enfants de Conakry I, il a aussi rendu son jugement le vendredi, 24 septembre 2010 en libérant purement et simplement tous les 30 prévenus mineurs pour délits non constitués.

Il faut noter que ces différentes décisions ont été rendues à la suite de débats contradictoires à la barre, du réquisitoire du Ministère public et de la plaidoirie des Avocats.

A la date d’aujourd’hui, tous ces citoyens sont libres.

Par ailleurs, il convient de faire remarquer qu’aux dires de la plupart des prévenus, ils ont été   victimes de traitements cruels, inhumains et dégradants, de vols de téléphones, de numéraires et d’objets divers lors de leur interpellation par les agents de sécurité.

Il y a lieu d’ajouter aussi que le délai de garde à vue, qui est de 48 heures renouvelable une fois par le Procureur de la République ou le Juge d’instruction, n’a pas été respecté par les officiers de police judiciaire (OPJ).

Pour éradiquer ces violations massives des droits humains, ASF Guinée recommande :

-          Aux autorités guinéennes de faire preuve de rigueur lors des recrutements, tout en instituant une formation obligatoire et continue en droits de l’Homme, des agents chargés du maintien d’ordre ainsi que des officiers de police judiciaire en charge de l’enquête préliminaire ;

-          Aux Parquets d’instance de faire usage des pouvoirs qui leur sont conférés par le Code de procédure pénale guinéen, en effectuant des visites régulières dans les Commissariats de police et Escadrons de gendarmerie afin de contrôler le respect du délai de garde à vue par les OPJ.

 

Contact : 

-          Me Kpana Emmanuel BAMBA, Président d’ASF Guinée – Tél. : (00224) 62 33 37 20

-           M. Aimé Raphaël HABA, Directeur d’ASF Guinée – Tél. : (00224) 62 33 19 25

                E-mail :avocatssansfrontieres.guinee@yahoo.fr


COMMUNIQUE DE PRESSE

Commentaires (1)

Jean-Pierre DEMURGER
  • 1. Jean-Pierre DEMURGER | 16/07/2013
Cher Monsieur,

Nous vous contactons ce matin pour savoir si vous pouvez nous aider à résoudre une affaire délicate.

En effet, nous sommes maintenant en affaire depuis plus d'un an avec des Guinéens pour une livraison d'or qui est repoussée régulièrement et nous sommes maintenant déterminés à tirer au clair cette dernière pour savoir si c'est une escroquerie ou bien si elle est réelle et que nous sommes pris pour des imbéciles de "banquiers"

Nous avons contracté et avons copie de passeports des contractants, ainsi que des numéros de téléphone. Pouvez-vous nous aider à les retrouver, si vous acceptez de les recevoir pour valider leur identité, de rencontrer les vendeurs, car il semble qu'ils aient un avocat notaire, ou pouvez-vous nous indiquer le meilleur moyen de le faire de manière à arriver à une conclusion ou à une plainte.

Nous souhaitons connaître vos honoraires.

En vous remerciant pour vote aide et une réponse rapide de votre part,

Nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

JP DEMURGER
President
00 33 6 85 57 71 22

PS : si vous m'appelez, merci de le faire avec l'affichage de votre numéro.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

NOUS VOUS INFORMONS DE LA CREATION DE NOTRE NOUVEAU SITE 

<a href="http://guineejuristes.com/"> WWW.GUINEEJURISTES.COM.. </a>


Mamadou-Alioune-Drame.png
<a href="http://guineejuristes.com/"> WWW.GUINEEJURISTES.COM.. </a>